Comment choisir la câble dans un tableau électrique ?

68 Likes comments off

L’implantation d’un tableau électrique nécessite une réflexion approfondie, une connaissance des normes en vigueur et des choix judicieux. Parmi ces choix, celui des sections de câbles est déterminant pour la sécurité de l’installation électrique. Comment alors procéder pour choisir la section de câble idéale dans un tableau électrique ? C’est ce que nous allons explorer ensemble.

Importance de la section du câble dans un tableau électrique

Vous vous demandez sûrement pourquoi accorder autant d’importance à la section des câbles dans un tableau électrique. La réponse est simple et à la fois complexe. La section du câble détermine en grande partie la sécurité et l’efficacité de votre installation électrique.

La section du câble est la mesure de la taille de sa partie conductrice, c’est-à-dire le fil de cuivre ou d’aluminium qui traverse le câble. Cette taille détermine la quantité d’électricité que le câble peut transporter sans surchauffer, ce qui se traduit par la capacité de transport de courant, ou intensité du câble.

Si la section du câble est trop petite par rapport à l’intensité prévue, le câble risque de surchauffer, voire de fondre, ce qui peut provoquer un incendie. À l’inverse, si la section du câble est trop grande, l’installation sera surdimensionnée et donc plus coûteuse. retrouvez le dossier définitif spécifique sur habitat-en-france.com. Il est donc crucial de choisir la bonne section de câble pour votre tableau électrique.

Comprendre les caractéristiques des câbles électriques

Avant de choisir votre câble, il est essentiel de comprendre les différentes caractéristiques des câbles électriques. En effet, ces derniers diffèrent en termes de matériau, de longueur, de tension maximale supportée, et bien sûr, de section.

Par exemple, les câbles en cuivre sont préférés pour leur meilleure conductivité. La longueur du câble influence la chute de tension : plus un câble est long, plus la chute de tension est importante.

La tension maximale indique la tension maximale que le câble peut supporter sans risquer de s’endommager. Elle est généralement indiquée en volts (V).

La section, enfin, exprimée en millimètres carrés (mm²), correspond à la surface transversale du conducteur. Elle influence directement l’intensité admissible par le câble.

Les critères à prendre en compte pour choisir la section de son câble

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir la section de son câble. En premier lieu, il faut considérer l’intensité du circuit. En effet, plus l’intensité est élevée, plus la section du câble doit être importante pour éviter la surchauffe.

Ensuite, la longueur du circuit est également un élément déterminant. Plus le circuit est long, plus la chute de tension est importante, ce qui nécessite une section de câble plus importante pour compenser cette perte.

Enfin, le type d’appareils que vous prévoyez d’alimenter peut influencer votre choix. Par exemple, un appareil de forte puissance, comme un four électrique, nécessite un câble de section plus importante qu’un simple interrupteur.

Comment calculer la section de son câble ?

Le calcul de la section d’un câble nécessite une certaine connaissance en électricité. Vous devrez prendre en compte l’intensité maximale que le câble devra supporter, la longueur du circuit, et la tension de l’installation.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser des tables de correspondance disponibles dans les normes en vigueur, qui indiquent la section de câble nécessaire en fonction de l’intensité et de la longueur du circuit.

Néanmoins, si vous n’êtes pas à l’aise avec ces calculs, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui pourra vous guider dans votre choix.

Les risques d’une mauvaise section de câble

Enfin, il est important de souligner les risques liés à une mauvaise section de câble. Comme mentionné précédemment, une section de câble inadaptée peut causer une surchauffe du câble, voire un incendie.

De plus, une section de câble trop faible peut entraîner une chute de tension importante, ce qui peut endommager vos appareils électriques. À l’inverse, une section de câble trop importante entraînera un surcoût inutile.

En somme, choisir la bonne section de câble pour votre tableau électrique est une étape cruciale pour garantir la sécurité et l’efficacité de votre installation.

Intégration d’un tableau secondaire et choix de la section de câbles

Dans le cadre d’une installation électrique plus complexe, vous pouvez avoir besoin d’installer un tableau secondaire, ou tableau divisionnaire, en plus de votre tableau principal. Dans ce cas, le choix de la section de câble pour relier les deux tableaux est crucial.

En effet, le tableau divisionnaire, relié au tableau principal par un câble d’alimentation, permet de répartir davantage les différents circuits électriques de votre installation. Il est souvent utilisé dans les grandes installations, où le tableau principal ne suffirait pas à distribuer l’électricité de manière efficace et sécurisée.

La section du câble d’alimentation reliant le tableau principal au tableau divisionnaire doit être choisie avec soin, en tenant compte de l’intensité maximale du disjoncteur du tableau principal, de la longueur du câble, et de la chute de tension acceptable.

Il est généralement recommandé de choisir une section de câble supérieure pour le câble d’alimentation que pour les fils électriques des circuits du tableau divisionnaire. En effet, ce câble doit être capable de transporter la somme des intensités de tous les circuits du tableau divisionnaire.

Le disjoncteur, quant à lui, devra aussi être choisi en fonction de la section du câble. Un disjoncteur de section trop faible pourrait en effet déclencher trop fréquemment, alors qu’un de section trop élevée pourrait ne pas protéger efficacement le câble et les appareils raccordés.

Utilisation d’un interrupteur différentiel et choix de la section du câble

L’ajout d’un interrupteur différentiel dans le tableau électrique est une autre mesure qui peut influencer le choix de la section du câble. L’interrupteur différentiel est un dispositif de sécurité qui coupe automatiquement l’alimentation en cas de déséquilibre entre le courant entrant et le courant sortant, ce qui peut se produire en cas de fuite de courant ou de défaut d’isolement.

Le choix de la section du câble liée à l’interrupteur différentiel doit être effectué avec attention. En effet, si la section du câble est trop faible, l’interrupteur différentiel pourrait ne pas fonctionner correctement en cas de fuite de courant. D’autre part, si la section du câble est trop grande, l’installation pourrait être surdimensionnée, ce qui entraînerait des coûts supplémentaires inutiles.

Pour choisir la section de câble appropriée pour l’interrupteur différentiel, il faut tenir compte de l’intensité nominale de l’interrupteur, de la longueur du câble, de la chute de tension admissible et du type d’appareils qui seront raccordés à ce circuit.

Conclusion

En conclusion, le choix de la section de câble dans un tableau électrique est une étape primordiale pour garantir la sécurité et l’efficacité de l’installation électrique. Que ce soit pour le choix du câble de liaison entre le tableau principal et un tableau divisionnaire, ou pour le câble lié à un interrupteur différentiel, plusieurs critères doivent être pris en compte, comme l’intensité, la longueur du câble, la chute de tension admissible et le type d’appareils raccordés.

Il est toujours conseillé de se référer aux normes en vigueur et, en cas de doute, de faire appel à un professionnel pour déterminer la section de câble adéquate. En prenant le temps de bien choisir la section de vos câbles, vous garantissez une installation sûre et optimisée pour vos besoins électriques.

</>

Tu pourrais aimer